Historique

Tout a commencé en 1945.

Après la seconde guerre mondiale, Abe et Mary Kroeker partent avec leur famille pour Matende dans ce pays alors Congo belge.

Ils y fondent une mission protestante. La même année, Mary fonde la première école de Matende. Cette mission se développera et fonctionnera jusque dans les années 60.

Les attaques de 1964

L’indépendance marque le début de l’instabilité et luttes fratricides dans ce pays immense. A proximité de Kikwit, les premières attaques des rebelles eurent lieu dans la nuit du 31 décembre 1963 au 1er janvier 1964. L’objectif de ces attaques était de détruire tout ce qui pouvait faire référence à l’autorité et à la culture occidentale.

Ceci se fait via le pillage les infrastructures y compris les écoles et les églises mais aussi la suppression de tous les fonctionnaires et intellectuels congolais. Les blancs seront aussi chassés, humiliés ou assassinés y compris les missionnaires.

Pendant plusieurs dizaines d’années, cette région fut à la fois délaissée par le pouvoir en place et marquée par des guerres politiques ou tribales.

Aujourd’hui

Deux choses importantes ont changé ces dernières années.

D’une part, la population témoigne du fait qu’elle vit aujourd’hui en paix dans une région stable. D’autre part via une politique de grands travaux et grâce à la reconstruction de ponts et de la Nationale 1, la région est à nouveau accessible.

La reconstruction peut commencer.